PodcastsPlaylist

Ne loupez plus rien !

Sur le vif

🎄🎄🎄🎄

C’est les vacances ! Le Brise Glace sera fermé du 22 décembre au 4 janvier inclu. Toute l’équipe vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année ! Amour joie et paillettes, bien sur ❤️

WANTED !

Nous cherchons toujours des bénévoles pour rejoindre notre équipe pendant le festival Hors Pistes 2017 du 10 au 18 février. Toutes les infos ici !

Instagram @le_brise_glace
@nevraskaband en showcase à Château Rouge - Lancement festival #walktheline Mercredi prochain @le_brise_glace #lebriseglace
Voir toutes les actus

Les dernières photos & vidéos du Brise-Glace


Scène de musiques
 actuelles à Annecy
 Depuis 1998

L'édito

La flamme sous la glace : Le 9 septembre 1956, déjà 60 ans, les Américains, médusés, découvrent le déhanché maléfique d’Elvis the pelvis au Ed Sullivan show.

Il y a 50 ans, le 17 mai 1966 à Manchester, Robert Allen Zimmerman alias Bob Dylan se fait huer par des fans scandalisés de voir une guitare électrique sur scène… Ces puristes folk crient à la trahison. En septembre 1976, le 100 Club de Londres accueille le premier festival punk et invite les Sex Pistols, Clash, Damned,Buzzcocks, Subway Sect, sans oublier Siouxsie Sioux l’égérie du Bromley Contingent et, au coeur de la mêlée, les petits Frenchies Stincky Toys avec Elli et Jacno.

Enfin, il y a trente ans, en 1986, Stéphanie de Monaco sort l’album Ouragan. Alors qu’en 2016, nous pleurons encore Bowie, Lemmy et le Kid de Minneapolis, il est important de garder cette dimension historique, patrimoniale, politique et provocatrice de ces musiques amplifiées qui sont clairement le fait culturel marquant depuis la deuxième moitié du XXe siècle.

Cette flamme doit continuer à habiter les Mars Red Sky, Suuns, Ken Boothe et autres Méridian Brothers qui viendront défendre leur musique et bousculer nos vies cet automne. En ce monde de fusions, de réductions et de rationalisation, un peu de passion, d’excitation, voire d’explosion, ça n’a jamais fait de mal… et comme disait Victor Hugo : « La musique, c’est du bruit qui pense ».
L’équipage du Brise Glace