Pass du punk dans mon Garage

Ce concert est proposé dans le Pass 2 concerts « Du punk dans mon garage » :

> vendredi 6 octobre : The Lords of Altamont + The Sore Losers
> vendredi 3 novembre : Burning Heads + SMUTT

Burning Heads

Punk rock / France

Groupe emblématique du punk hardcore français, Burning Heads sévit depuis le début des années 90. Fort d’une réputation internationale avec les albums Dive, Escape et Opposite, le groupe passe dans l’autoproduction sans perdre un public fidèle à son style brut et efficace. Après un détour par le dub, l’album Spread the Fire revient au rock punk en 2009, suivi par le bien-nommé Hear This en 2011.
25 ans après la sortie de leur premier 45-tours (Hey You! / Go Away, sur Black & Noir), le nouvel album de Burning Heads, 14ème du genre, est un double album : Choose Your Trap & Opposite III. 25 ans et 25 morceaux qui sortent sur Opposite Prod, label qu’ils ont créé, et relayé depuis par PPandM, fervents activistes orléanais. Bref les Burning aiment les concepts simples…
Et dans la vie, il faut aimer les concepts simples. Simples et efficaces. Pour fêter leurs 30 ans de carrière, ce seront 30 concerts exceptionnels. 30 soirs, 30 villes, 30 salles pour des plateaux à 3 groupes.
En espérant que les Burning Heads voudront bien nous pardonner d’avoir utilisé le mot carrière…

Rebel Assholes

indie punk rock / France

Quatuor Punk Rock originaire de Montbéliard dans l’est de la France, The REBEL ASSHOLES a été fondé en 2003 par 4 vieux potes de lycée. Influencé par des formations telles que Burning Heads, Samiam, Hot Water Music, Bouncing Souls ou encore Foo Fighters, le groupe délivre un punk rock énergique alliant riffs efficaces, envolées mélodiques et refrains imparables, le tout dans un cocktail explosif et survolté…

SMUTT

Punk rock / France

Tel un rouleau compresseur lancé à 200 à l’heure, SMUTT envoie un punk-rock massif et tendu, influencé par la scène garage-punk, mais aussi speed-rock et death-punk… Les concerts dans l’urgence rappelleront ceux des Ramones, tout à fond et sans répit. Et titre par titre l’engin écrase tout sur son passage, avec aux commandes un chanteur qui se noie dans le public, tel un exutoire.