→ Flux RSS

Ven
16
09
2011

A lire : CORPUS DELICTI...

... LA DÉLIQUESCENCE DES OMBRES
Auteur : Tony Leduc-Gugnalons
Éditeur : Camion Blanc

Qui a dit que la France était bien incapable de produire le meilleur du gothic rock ? Qui a dit que Nice, ville asservie à l'astre solaire, se révélait bien peu propice à l'émergence d'une musique sombre née d'un romantisme noir et décadent ? C'est sur la base de ces contradictions que naît au début des années 90 Corpus Delicti, groupe marqué par l'héritage de Bauhaus, Siouxsie, Cure et Christian Death, et qui fera de notre pays le point focal d'une attention médiatique toute particulière. Des accointances résolument batcave aux errements industriels, La Déliquescence des ombres est la quête d'une vérité savamment portée par les inspirations artistiques et la vie. Loin des sphères commerciales et conventionnelles de la culture, ces cinq ombres ensoleillées à peine sorties de l'adolescence vont réussir à engendrer un art le plus souvent raffiné, d'une maturité exceptionnelle et, parfois aussi, désespérément théâtral et chaotique. Un art marqué par son temps ; un art, malgré tout, atemporel. 

Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Prénom :
e-mail (ne sera pas affiché) :
Commenaire
Code de vérification
Veuillez saisir le code de sécurité :

Enregistrez votre commentaire