→ Flux RSS

Jeu
14
10
2010

A lire : PAUL MC CARTNEY...

... L'EMPREINTE D'UN GEANT
Auteur : François Plassat
Editeur : Hugo & Cie

Celui dont le nom évoque immanquablement la plus grande aventure musicale du siècle avec les Beatles, les plus gros succès du show-business, des records inégalés et surtout nombre de mélodies gravées dans la mémoire collective universelle, est aussi paradoxalement l'un des musiciens contemporains les plus mal connus. Depuis la séparation des Beatles, Paul Mc Cartney véhicule malgré lui l'image très réductrice d'une figure installée du rock, multimilliardaire et anobli. Il n'a ni la grande gueule d'un Lennon, ni le caractère ombrageux d'un Dylan, ni le sex-appeal d'un Jagger et pire, il a entretenu pendant trente ans une vie affective et familiale des plus conventionnelles tout en alignant les hits planétaires. Rien de très "sex, durgs and rock'n'roll". A contre-courant de cette approche caricaturale, cet ouvrage tente de dresser un plus juste portrait de Paul Mc Cartney à travers une investigation passionnée dans son très riche parcours musical et artistique. Il revient en détail, disque après disque, sur les classiques, les perles méconnues, les expériences plus marginales, et tente aussi d'en démonter les rouages créatifs et les secrets de fabrication. Hommage est ici rendu à l'extraordinaire curiosité d'un homme dont la musique reste la grande affaire d'une vie. Cinquante ans après ses premiers balbutiements musicaux, Mc Cartney continue à produire des disques d'une inspiration sans cesse renouvelée et à remplir les stades du monde entier. S'investissant à l'occasion dans des oeuvres de facture classique, il offre aujourd'hui le profil assez inédit d'une icône du rock qui passe, mieux que tant d'autres, le cap délicat de l'âge de la retraite, sans ternir la mémoire d'un groupe qui nous est tout particulièrement cher, et en demeurant surtout un songwriter de génie.

Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Prénom :
e-mail (ne sera pas affiché) :
Commenaire
Code de vérification
Veuillez saisir le code de sécurité :

Enregistrez votre commentaire