→ Flux RSS

Jeu
22
09
2011

A lire : UNDER THEIR THUMS...

... COMMENT UN GAMIN DE BROOKLYN A FRÉQUENTÉ LES ROLLING STONES (ET A SURVÉCU POUR EN PARLER)
Auteur : Bill German
Éditeur : Le Mot et le Reste
Collection : Attitudes

Je ne sais pas ce que Keith et Woody voyaient en moi, mais ils m'encouragèrent à passer plus de temps avec eux. Un soir, j'étais chez Woody quand le téléphone sonna. Il n'y avait personne d'autre - pas de Matt Dillon, pas de dealers - alors Woody décrocha lui-même. "Je suis avec Bill German là, dit-il à Keith à l'autre bout du fil". Woody écouta ce que Keith avait à dire, puis fit une grimace qui voulait dire : "Oh-oh, je crois qu'on est dans de sales draps". Il mit le combiné contre sa poitrine et me dit : "Keith veut te parler. Je crois qu'il est jaloux". Les premiers mots de Keith pour moi furent : "Hé, mec, vous passez beaucoup de temps ensemble, Woody et toi. Euh, ben. Qu'est-ce qu'il y a entre vous, un genre de petite affaire" ? 

Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Prénom :
e-mail (ne sera pas affiché) :
Commenaire
Code de vérification
Veuillez saisir le code de sécurité :

Enregistrez votre commentaire