Actu' /

Dylan électrique…

… Newport 1965, du folk au rock, histoire d’un coup d’État

Auteur : Elijah Wald

Éditeur : Rivages

Collection : Rivages Rouge

Le 25 juillet 1965, lorsqu’il grimpe sur la scène du festival de Newport, Bob Dylan est encore pour bon nombre de ses fans un chanteur de folk songs dans la tradition de ses aînés, Pete Seeger en tête. Armé d’une Fender Stratocaster, entouré d’un groupe lourdement amplifié, le jeune homme va secouer, sur l’air de « Maggie Farm » ou de « Like A Rolling Stone », un public de puristes. Rien ne sera plus comme avant. Alors que l’opposition à la guerre du Vietnam fait rage, que des émeutes sont sur le point d’éclater à Watts, et que San Francisco vit ses premiers Acid Tests, ce concert très électrique marque la fin du folk boom, l’arrivée d’un rock mature, chargé de gravité et de poésie, le triomphe de la contre-culture, et le sacre d’un artiste unique en son genre. Dans ce livre extrêmement documenté, l’auteur retrace les premières années de la carrière de Dylan, émaillée de quelques-uns de ses plus grands titres, raconte en détails le véritable coup d’État de Newport et le replace dans un contexte politique, culturel et historique où… « les temps étaient en train de changer ».