Nous avons toujours, durant la saison, des petits coups de cœurs, des soirées pour lesquelles on aimerait écrire en lettres de néon : « ne manquez pas ce concert ! » Nestor is bianca, Harman Düne et 22 pistepirrko sont de ceux-ci alors bloquez tout de suite votre 9 novembre !
Nestor is bianca est une preuve supplémentaire du renouveau et de la maturité d’une certaine pop française. Un groupe aux mélodies tout aussi atmosphériques que fantomatiques, des nappes de samples, des voix sereines, des ambiances orientalisantes et hispanisantes… bel échange de musiques acoustiques et électroniques. Herman Düne est une des références pop incontournables. Ne mâchons pas nos mots ce trio est génial ! Suédois d’origine mais expatrié en France dès leur plus jeune âge, les frères Herman Düne font vivre depuis 10 ans ce projet folk-rock (2 guitares, batterie, voix) élevé aux accords tonitruants de la scène alternative américaine la plus débraillée (palace brother et sonic youth en tête). Les extraterrestres finlandais de 22 pistepirko jouent ensemble depuis la fin des années 70 et ont longtemps eu une longueur d’avance sur toute la scène trip hop et pop traficotée à venir. Mélangeant programmation et instruments, tout en gardant en ligne de mire une certaine pop psychédélique élevée par une voix si singulière, les 22 coccinelles » traversent les temps et nous ont déjà offert près d’une dizaine de très beaux albums.

22 Pistepirkko

Pop électro

Herman Dune

Antifolk

Après un passage très remarqué lors des dix ans du Brise Glace, Yaya et Cosmic Neman, bref les Herman Dune sont de retour. Ils ont beaucoup tourné, Neman s’est même transformé en Zombie Zombie mais le duo reste soudé. Leur nouvel album « Moosic Étrange » est aussi un nouveau départ même si le style reste indentifiable des les premiers accords. La voix de David-Ivar est toujours aussi captivante, le partie pris artistique est toujours assez minimaliste et l’émotion à fleur de peau…

Nestor is Bianca