Jay Jay Johanson

Trip hop

En 1996. JAY-JAY JOHANSON, jeune homme fasciné par le jazz et la soul modifiée de Bristol (qu’on appelait trip-hop) frappait avec une délicatesse toute particulière à nos oreilles. L’album qui allait nous enivrer et placer à jamais ce Suédois, à l’élégance rare, sur la carte s’appelait Whiskey.

Deux années plus tard (il y a déjà quinze ans) pour son bijou Poison, les plus fidèles d’entre nous ont eu l’immense chance de le découvrir sur la scène du Brise Glace ! C’était le début d’une passionnante aventure pour ce type attachant qui, en quelques chansons à peine, nous avait hypnotisé et nous livrait une armée de disques calmes, jazz ou symphoniques, samplés de toute part.

Près de vingt ans après ses débuts, c’est avec un nouvel album d’une incroyable tenue que Jay-Jay Johanson vient se rappeler à nous. On retrouve dans Opium l’essence même de sa musique : une aisance à inventer des mélodies, une voix aussi discrète que caressante, et ces rythmiques entêtantes posées sur vérin qui maintiennent avec souplesse les chansons à leur meilleur. Son retour est à ne louper sous aucun prétexte…

Autres vidéos

H-Burns

Folk rock / France

Cela a beau être son 7e album, Mid Life est incontestablement le meilleur album de H-Burns. Le plus abouti, le plus constant, celui qui met le plus en valeur ses qualités de songwriter. Celui qui le place dans la catégorie des Kurt Vile, Kevin Morby, Andy Shauf & friends. Un disque à l’os, au groove sec, avec une poignée de singles comme il y en a rarement eus dans les recueils d’H-Burns. Le disque d’un artiste qui s’assume enfin pleinement : pour la première fois, il apparaîtra sur la pochette de son disque, et dans ses clips. Il n’a pas non plus confié la réalisation à tel ou tel illustre producteur mais a dirigé ce disque lui-même, choisissant ses musiciens (Earl Harvin à la batterie, Kate Stables de This Is The Kit pour chanter à ses côtés sur Sister) et ses partenaires de production (Stuart Staples d’abord, puis Noah Georgeson ensuite, pour le mix) pour obtenir le disque qu’il avait en tête : celui qui fait le point sur une vie.

Autres vidéos