Kevin Morby

indie folk / États-Unis

Connu comme chanteur et guitariste au sein de The Babies ainsi qu’en tant que bassiste de Woods, Kevin Morby s’échappe désormais en solo depuis 5 albums aussi splendides les uns que les autres. Originaire de Kansas City, Kevin Morby déménage à Los Angeles durant l’écriture de Singing Saw. Ce 3eme LP autobiographique entièrement écrit au piano s’inspire de la solitude de la nuit californienne et des coyotes entourant sa nouvelle maison. City Music, son 4eme album, est quand à lui une véritable ode aux villes qui l’inspire, celles des États-Unis et au delà. Oh My God, son dernier album en date, voit Kevin Morby face à sa relation à la religion, le temps d’un concept album aux 14 titres stellaires. Kevin Morby s’impose désormais comme l’un des grands songwriters de sa génération.

Autres vidéos

Troy von Balthazar

indie folk rock / États-Unis

C’est dans la maison d’un hameau perdu d’une des régions les plus perdues d’Europe que Troy Von Balthazar a enregistré, au cours de l’année précédente, son 10e album (son 5e en solo, après les cinq à la tête de Chokebore). Ainsi, après quatre saisons d’un isolement impeccable – délice et péril –, avec pour seule compagnie une famille de loirs squatteurs, un chat errant et la secrète faune des sous-bois de résineux, Troy Von Balthazar, plus que jamais musicien intégral, nous revient enfin. Il nous revient, accompagné de treize morceaux impérieux (vingt furent écrits), certains galopant, comme exultant d’apercevoir le terme, d’autres respirant ardemment, et la voix du chanteur, libérée par l’isolement, luxe des terres oubliées, parvient à des hauts sommets d’expressivité. Notons que ces treize titres, s’ils font sans conteste partie des plus riches de la carrière de leur auteur, ont requis un personnel prodigieusement restreint, qu’en alpinisme on qualifie de solo intégral : l’effectif s’y réduit en effet à trois fortes lettres – TvB.

Autres vidéos