URBAN SHAMAN

visual orchestral interplay experience

Le shaman moderne est urbain. Son paysage est fait de bitume, de métal et câbles électriques. Il lit l’avenir dans l’huile de moteur, la fiente de pigeon ou le son des scooters. Pourtant, quelque chose en lui le ramène à des temps immémoriaux : la transe avec ou sans psychotropes, la magie des choses, le son et l’exil comme condition primordiale de l’Être.

Le shaman urbain pourrait être DJ, poète, danseur, vidéaste… il sera toujours musicien. il aime les images parce que les mots ne suffisent pas. il utilise alors les mots comme des images, des samples ou des ouvre-boîte.
URBAN SHAMAN est donc une performance d’improvisation collective à partir d’une trame minimaliste. Tout peut arriver (ou partir) dans cette longue transe

 

Création >  Johnny Staccato Band & Kerkennah Quartet

Duo Mandel / Gerbelot

impro jazz

Un duo de souffleurs : Yves Gerbelot aux saxophones et Michel Mandel aux clarinettes.
De l’acoustique pure et dure. Du son, du souffle… la musique comme aventure.
Le parti pris musical est simple : se saisir de l’écriture comme prétexte à improviser un développement, une suite imaginaire instantanée. Créer ainsi un aller-retour permanent entre inspiration du moment et rigueur de l’intention musicale. Le répertoire est original, tonal ou atonal, il présente toujours un intérêt sonore évident : mélodies, grooves, citations qui permettent à l’auditeur de rentrer dans la musique et de se laisser porter par son cheminement.

Keman Kiz