Entrez les termes recherchés et appuyez sur entrée
Playlist
Retour

L’Année prochaine à New York…

… Dylan avant Dylan

Auteur : Antoine Billot

Éditeur : Arléa

Collection : La Rencontre

Pour entendre le chant pluriel où fusionnent les voix du monde, voix de l’Europe, de l’Afrique, de l’Asie, il faut seulement se taire, s’effacer. L’Amérique n’est pas un pays, non, l’Amérique est une musique. En retraçant l’histoire des familles Greenstein, Solemovitz et Zimmerman qui, émigrant en 1905 pour fuir les pogroms ukrainiens, ont découvert New York et les Grands Lacs, le dénuement du Midwest après la crise de 1929, la poussière de l’Oklahoma durant le Dust Bowl, le racisme, le maccarthisme, et en s’attachant plus particulièrement au destin de l’un des leurs – le jeune Robert Allen Zimmerman, futur Bob Dylan, prix Nobel de littérature -, c’est en réalité l’histoire de l’Amérique qui se donne à lire, celle des pionniers, des immigrants, des hobos, des rednecks, des Indiens et des Noirs : ici naît un chant singulier où, dans le déracinement et l’oppression, le chômage ou la fortune, s’agrègent toutes les voix du Nouveau Monde.