Pass indie days

Ce concert est disponible avec le Pass Indie Days qui comprend :

 

> jeudi 15 mars : PETER KERNEL + THE PACK AD + LA PIÉTÀ // art punk & garage rock

 

> samedi 17 mars : BRNS + KELLEY STOLTZ // indie rock

BRNS

Indie rock / Belgique

Doux jésus, laissons l’expression cathédrales pop aux hipsters barbus! Après le succès de Patine bousculant les étiquettes post-machin-chose, les Bruxellois gagnent en assurance. Plus fun, plus éclaté, l’EP et l’album ont été composés dans un esprit nineties. Sous la houlette de Tommy Desmedt (Girls in Hawaii, Robbing Millions), le groupe a pris le temps de se poser. Multipliant les synthés beau bizarre, la ligne directrice demeure: une forme de collage pop instinctif dont le groupe ne s’est jamais caché, où les mélodies bourgeonnent sur des structures un peu cassées (Forest, So Close). Avec un bouquet de morceaux plus directs (Home, Pious Platitudes), moins concept, peut-être moins dark aussi, BRNS étend encore ses ramifications. Tu feras juste gaffe aux épines lorsque, à la deuxième ou troisième écoute, se découvrent d’autres arrangements, d’autres subtilités. De la pop sur laquelle tracer puis brouiller les pistes. Effrontément. Sugar High !

Autres vidéos

Kelley Stoltz

indie pop rock / États-Unis

Artiste originaire de Détroit et Californien d’adoption, véritable maître de la scène, Kelley Stoltz est sorti de sa réserve habituelle pour tourner en Europe en 2015 à l’occasion d’un nouvel album produit par John Dwyer des Oh Sees, un disque exceptionnel encensé par la presse spécialisée !
Après 4 albums pour Sub Pop (Nirvana…), Jack White et son Third Man Record l’embarquent à travers les USA pour le fameux disque Double Exposure et une tournée avec les Raconteurs. Il tournera aussi avec Echo & the Bunnymen…
Parrain underground de la early scene de San francisco avec, entre autres, Ty Segall, White Fence et Fresh and Onlys, c’est un juste retour des choses que Kelley Stoltz commence à s’imposer en Europe avec ses morceaux pop lo-fi imparables !
Très rare, trop rare, de ce côté de l’Atlantique, c’est une occasion exceptionnelle de capturer un instant de grâce à ne pas louper !
Vous l’aurez compris, c’est beaucoup, beaucoup plus qu’une première partie !