Crée en 99, Day of Collapse, combe annécien, revient (après un concert brûlant sur le Pâquier lors de la Fête de la Musique) pour un début de soirée fulgurant. Affirmant leur métal rageur et énergique, ils sont bien décidés à faire trembler les murs du Brise Glace.

Massive, compacte, destructurée et oppressante, la musique de Doppler chamboule les esprits. Attaques soniques, lignes de basses obsédantes, samples angoissants, guitares tendues et voix torturées … une approche résolument radicale du noise-core, à la croisée entre Virago et Condense.

Produit par Noir Désir, Sleepers distille depuis 10 ans son metal-noise puissant et schizophrénique. Ces adeptes de la torture bruitiste et des mélodies « lames de fonds » avec Unsane et Neurosis en ligne de mire, étaient attendus de longue date au Brise Glace. Les ambiances oscillant entre raison et folie se mêlent à la fureur et à la précision implacable des guitares. D’une violence rare et d’une efficacité scénique redoutable, personne n’en sortira indemne.. Avis aux amateurs de sensations fortes.

Day of Collapse

Doppler

Noïse

Rarement un groupe aura fait autant l’unanimité en live que Doppler. Le trio est, à les voir, le chiffre magique des formations ultimes. Chez eux, la noise suinte par les pores. Rugueux, dans les sons de cordes, y compris vocales, Le message devient une thérapie de groupe. C’est le trio rock le plus inventif et libre de l’hexagone. Les sangliers sont lâchés.

Sleepers