DISPONIBLE AVEC LE PASS 3 CONCERTS "INDIE DAYS" à partir de 20€

29/09 // NIGHT BEATS + OS DRONGOS

15/10 // MARS RED SKY + YETI LANE

03/11 // SUUNS + BRIAN CASE

Mars Red Sky

Psychedelic Stoner Rock / france

Passés maîtres en ce qui concerne le son surpuissant, hypnotique, distordu et massif mis en contraste avec des vocaux éthérés, clairs, propres et nobles, Mars Red Sky est devenu plus qu’une curiosité intrigante, comme l’exprime assez bien le magazine anglais Classic Rock : « On pourrait situer Mars Red Sky entre le doom rock et le psyché-pop des 70’s avec ses ascensions jusqu’à ses relâchements complets (…) Un groupe qui donne vraiment des frissons ! »

Portés par l’énorme succès de leur premier album éponyme, enregistré dans le désert des Bardénas en Espagne et sorti en 2011, les Bordelais de Mars Red Sky se retrouvent rapidement invités sur les plus grandes scènes européennes avec Kyuss, Dinosaur Jr, Sleep, ainsi que dans de très nombreux festivals de renom tels les Eurockéennes, le Hellfest, le Sziget Festival, pour ne citer que ceux-là. 300 shows en cinq années !

Autres vidéos

Lire la suiteFermer

Leur nouvel album Apex III – Praise for the Burning Soul pousse encore plus loin les frontières vers un son colossal. Le groupe a créé des titres hypnotiques et grandioses, puisant dans des influences toujours plus larges allant de Robert Wyatt, Nick Drake et Neil Young à Electric Wizard, Acid King en passant évidemment par Black Sabath…

Yeti Lane

pop rock psyché / france

Trois ans après les envolées stratosphériques et le déluge sonore qui avaient fait le succès de The Echo Show, Yeti Lane poursuit son exploration des territoires psychédéliques, quittant progressivement les rives ensoleillées de la pop pour mieux plonger dans le volcan d’un rock acide, rocailleux et bouillant comme la lave.

Dans l’itinéraire du groupe, leur dernier opus, L’Aurore, s’impose comme un album de liberté et d’émancipation. Essentiellement écrits en français, les huit chapitres de ce voyage musical marquent une rupture avec le mode opératoire jusqu’ici observé par Cédric Benyoucef et Charlie Boyer, en accordant une large part d’improvisation dans l’élaboration de ce disque. Sur scène, on avance au cœur de ces riffs ombrageux, avec la promesse qu’au bout de la nuit finit toujours par poindre L’Aurore, donnant à toute cette noirceur une beauté et une élégance à sa hauteur, vertigineuse.

 

Autres vidéos