Concert organisé en partenariat avec la Fondation Salomon : carte blanche à l’artiste Élodie Lesourd

The Young Gods

Post indus / Suisse

The Young Gods reprennent la route en décembre 2022 pour une série de concerts exceptionnels. Et comme à leur habitude, Franz Treichler, Cesare Pizzi et Bernard Trontin, tiennent à nous surprendre. Dans un premier temps, les Gods présenteront leur nouvel album The Young Gods Play Terry Riley Plays In C, dont la sortie est prévue le 9 septembre 2022 chez Two Gentlemen. Le trio offre une nouvelle interprétation de cette œuvre majeure de la musique contemporaine en développant un nouveau vocabulaire sonore et aventureux. Puis s’en suivra un set composé de nouveaux titres qui paraîtront sur leur prochain album prévu pour 2023. Certains titres bien connus du public viendront compléter ce concert inédit.

Autres vidéos

Ellah A. Thaun

musique industrielle / France

Ellah A. Thaun c’est un-mur-de-son incarnée par deux plasticiennes formées à la musique industrielle et aux écrivains beatniks, et trois rescapés de la scène hardcore ayant fait leurs armes à travers l’Europe à une époque où l’on commençait à peine à « surfer sur le web ». Après un premier album Arcane Majeur très remarqué puis défendu sur scène en 2019, ainsi qu’un double album solo sorti en mars 2020, la songwriteuse réunit de nouveau son groupe en studio pour une suite ambitieuse, baroque et viscérale, Arcane Majeur Deux, enregistré par Arno Van Colen (le second Bryan’s Magic Tears) et toujours masterisé par le gourou du garage australien Mikey Young (le culte Eddy Current Supression Ring). Un disque de pop noire qui n’oublie jamais d’être intense, dans la violence comme la mélodie, un album labyrinthique et sans message, qui récite autant les Beach Boys que la Manson Family. En à peine plus de 40 minutes, que l’on ne pourrait réduire à des tubes glam passés au caméscope des 90’s (même s’il y en a), Ellah révère autant dans son écriture l’injustement méconnue Judee Sill que la subtilité légendaire des Butthole Surfers pour la démonstration de force : un véritable OVNI rock pour nous faire enfin regretter avec insolence l’époque du Parental Advisory.