The Lords Of Altamont

Garage Rock / États-Unis

Tout droit sortis des plus terrifiants recoins de la mythologie rock américaine, The Lords of Altamont débarquaient en 2005 avec Lords Have Mercy, l’un des plus impressionnants concentrés de metal, de garage et de punk sortis depuis un bon moment. Précédés, depuis leurs débuts, d’une réputation scénique énorme, le gang de bikers emmené par Jake « Preacher » Cavaliere sera de retour en septembre après une longue période d’absence. Les Californiens reviennent donc brûler les planches pour défendre, poignée en coin, leur dernier opus The Wild Sound of the Lords of Altamont.
Quel bordel ! Si le rock old school et abrasif de The LOA n’offre pas de solo inoubliable ni de hit, le beat primaire et garage du band est survolté et asséné à sec ! Cette horde de Hells Angels démarre au quart de tour pour un show apocalyptique d’une violence sonique incendiaire.
Le chanteur Jack “the Preacher”, sosie de Joey Ramones, qui a taquiné le goujon avec les Cramps ou les Fuzztones, met le feu à son clavier quand il n’est pas debout dessus tel le Jerry Lee du garage ! Rien de tel pour se nettoyer les oreilles !

The Eye's shaker

Rock

Entre rock 60’s, surf musique, punk rock, western beat les Eye’s Shaker savonnent un psychédélique mélange de vintage rock aux couleurs soul. Saignant aux frappes de Bloody Handy, rugissant aux expertes mains de Burning Finger Smith à l’orgue hammond et jouissants d’orgasmes multiples dûs aux incessantes joutes des deux mâles, nul besoin de fifrelins et troubadours, ils ne sont qu’avides de garage et/ ou de scènes d’excitation !

Peter Parker bones

Blues rock

Déjà apparu sur la grande scène du Brise Glace Peter Parker Bones vient nous faire tâter de son nouveau set avant la sortie prochaine de son nouvel album. Ce duo cultive le culte de l’anti-héro, à qui le blues va forcément comme un gant, et ajoute dans sa sauce une bonne dose d’énergie rock pour exulter comme il se doit.